De nombreux mariages commencent avec une bonne dose de dettes et de factures à payer jusqu’à ce que le budget se stabilise. Après tout, ce sont deux personnes qui vivent ensemble et qui n’ont pas toujours des revenus suffisants pour couvrir le double des dépenses.

Il est vrai que la manière dont les couples gèrent l’argent est très personnelle et qu’il n’existe pas de formule magique capable d’organiser les finances dans la vie à deux. Le résultat ? Beaucoup de bagarres et de nuits en clair, après tout dans chaque relation, il y a celui qui dépense le plus toute en étant contrôlé. Il y a aussi celui qui est impulsif et qui essaie de négocier le prix de tout, même de la balle au feu. Et vous pouvez le croire : malgré cette différence qui nous rend souvent fous, cet équilibre apporte de nombreux avantages.

Saviez-vous que selon une enquête américaine, l’argent est la principale raison des disputes au sein d’un mariage ? L’étude a également révélé que les problèmes financiers sont la deuxième cause de divorce, après l’adultère. Pour nous faciliter la vie, un site américain a révélé, avec l’aide d’experts en la matière, trois étapes simples pour gérer les finances dans les relations. Cela vous a-t-il intéressé ? Notez les conseils maintenant !

Étape 1 : Commencez par créer un budget pour quelque chose de spécifique

L’argent est une partie importante de notre vie et interfère avec tous nos rêves et objectifs. Où voulez-vous passer vos vacances ? Vous devez évaluer le budget. Où voulez-vous vivre, comment voulez-vous décorer votre maison, où et à quelle fréquence voulez-vous sortir pour manger ? Tout, au moins en partie, implique de l’argent. C’est pourquoi la communication est si importante, explique une coach et instructrice en éducation financière.

La bonne nouvelle, c’est que ces questions plus simples constituent un bon point de départ pour entamer une conversation avec votre partenaire sur la budgétisation, les dépenses et la trésorerie. Choisissez un sujet plus léger, tel qu’un voyage, qui nécessite une organisation financière et aborde le sujet de manière informelle et sans prétention. Parlez de vos rêves et de vos projets d’avenir et voyez comment il réagit. Suggérez des moyens de réduire les dépenses et même la possibilité de créer un fonds où vous épargnerez un certain montant par mois, tout cela au nom de cet objectif. Étape par étape, vous pourrez aligner les conditions et les attentes.

Étape 2 : Discuter de la manière et du moment de créer un compte commun

En partageant le même toit, il n’y a pas moyen : diviser les dépenses devient une tâche inévitable. Pour réduire les risques de bagarres et de discussions, partagez vos propres expériences financières avec lui et posez-lui des questions sur les siennes. Toutes les questions doivent être mises sur la table, y compris celle de savoir combien vous êtes prêt à partager votre salaire mensuel avec les dépenses de la maison, les voyages, les restaurants et la ballade, en plus d’exposer les dépenses personnelles qui nécessitent un engagement de votre part chaque mois, comme la salle de sport et le salon de coiffure, par exemple.

Comprendre qu’il n’y a pas de façon certaine de diviser les comptes de manière égale. Le choix de créer un compte commun ou d’avoir des comptes totalement séparés est un choix très personnel. Plus important encore, selon un coach de vie et propriétaire d’un site web, au moins l’une d’entre vous devrait prendre la responsabilité de vérifier les comptes pour s’assurer que vous êtes sur la bonne voie. Une grande partie de cette bataille consiste à savoir où va votre argent. Vous pouvez donc voir, si vous en êtes entièrement satisfait ou si vous feriez mieux de reparler. De plus, le spécialiste veille à ce que vous créiez un compte d’épargne séparé, de sorte qu’une partie de l’argent soit hors de votre vue et stockée en toute sécurité en cas d’urgence.

Créez une feuille de dépenses mensuelles, notez tout ce qui entre et sort, les achats personnels, les services contractuels. Ensuite, suivez les excès et ce qui peut être réduit pour faciliter la réalisation des objectifs futurs. Ensuite, assurez-vous que ce budget fonctionne pour vous deux. Exposez vos plaintes et posez vos questions à la légère sans laisser la partie émotionnelle s’immiscer. Le but de cette conversation est d’éviter tout drame, d’éviter tout jugement, et de mettre toutes les cartes sur la table.

Étape 3 : Ne renoncez pas à vos caprices

Les professionnels sont d’accord pour dire qu’il est extrêmement important qu’au sein du mariage, chacun ait un compte séparé ou un montant prédéfini, qui doit être dépensé selon sa propre volonté, sans interférence de l’autre, mais toujours en toute conscience. La raison : ce budget, qu’on appelle le budget du bonheur, en même temps qu’il apporte la sécurité, apporte un sentiment de liberté au couple. Ainsi, chacun évalue le budget à travers trois perspectives : son passé financier, l’expérience vécue ensemble et ce qui le motivera à épargner de plus en plus.