Investissement : 5 choses à savoir sur le crowdfunding

crowdfunding

Publié le : 07 décembre 202316 mins de lecture

Pour ceux qui sont à la recherche de domaines où effectuer des investissements, le crowdfunding peut être une bonne alternative. Il s’agit d’un financement alternatif qui vous permet de réaliser vos projets et de générer d’importants revenus. Cependant, avant de vous y lancer, il est important de bien vous renseigner pour faire des placements avantageux. Quelles sont les 5 choses à savoir avant de vous lancer ?

Investissement : qu’est ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding, également connu sous le nom de financement participatif, est un modèle de financement qui permet à un grand nombre de personnes, généralement via Internet, de contribuer financièrement à un projet, une entreprise ou une cause. Il s’agit d’une alternative aux méthodes traditionnelles de collecte de fonds, telles que les prêts bancaires, les investisseurs en capital-risque ou les subventions gouvernementales. Le crowdfunding est devenu de plus en plus populaire ces dernières années en raison de sa simplicité et de sa capacité à mobiliser rapidement des ressources financières pour des projets divers.

Voici les principaux types de crowdfunding :Investissement : qu'est ce que le crowdfunding ?

  • Crowdfunding de dons : Dans ce modèle, les contributeurs donnent de l’argent sans attendre de retour financier. Il est souvent utilisé pour financer des projets à but non lucratif, des collectes de fonds caritatives, des causes sociales, ou pour aider des personnes confrontées à des situations difficiles.
  • Crowdfunding de récompenses : Les contributeurs reçoivent une récompense ou un produit en échange de leur soutien financier. Ce modèle est couramment utilisé pour le financement de produits créatifs, tels que des films, des livres, des jeux vidéo, où les contributeurs peuvent recevoir une copie du produit ou d’autres récompenses liées au projet.
  • Crowdfunding de prêts (crowdlending) : Dans ce cas, les contributeurs prêtent de l’argent à l’entreprise ou au projet et s’attendent à être remboursés avec intérêts à l’avenir. Les plateformes de crowdlending mettent en relation emprunteurs et prêteurs.
  • Crowdfunding d’investissement (crowdfunding equity) : Les contributeurs investissent de l’argent en échange d’une participation au capital de l’entreprise ou du projet. Cela signifie qu’ils détiennent une part de propriété de l’entité financée et peuvent potentiellement réaliser un profit si l’entreprise réussit.
  • Crowdfunding immobilier : Il s’agit d’une forme de crowdfunding d’investissement spécifiquement dédiée aux projets immobiliers. Les investisseurs participent au financement de biens immobiliers, tels que des immeubles résidentiels ou commerciaux, et perçoivent généralement des dividendes ou des loyers en retour.

Le crowdfunding présente plusieurs avantages, notamment l’accès à un financement rapide, la possibilité de valider un concept ou un produit auprès du public, et la création d’une communauté engagée autour d’un projet. Cependant, il comporte également des risques, notamment le fait que tous les projets ne réussissent pas, ce qui peut entraîner la perte de l’investissement. Les investisseurs potentiels doivent donc faire preuve de diligence raisonnable avant de participer à une campagne de crowdfunding et comprendre les modalités de leur investissement.

À explorer aussi : Love money, crowdfunding, capital risque : quelle solution choisir ?

Investissement : 5 choses élémentaires à savoir sur le crowdfunding

1. Le crowdfunding : un concept de financement participatif ancien

Le crowdfunding est un concept qui est apparu depuis une vingtaine d’année. Il est composé de deux mots que sont « crowd » qui signifie foule et « funding » qui veut dire financement. Il s’agit donc d’un financement participatif employé autrefois pour financer la construction de la statue de la liberté. Une collecte de fond s’était donc opérée auprès des particuliers pour la création du monument. Depuis 2019, le crowdfunding a connu un grand essor auprès des salariés. Selon le site fortuneo.fr, environ 629 millions ont été collectés grâce à cette méthode. C’est donc une hausse de 58% par rapport à l’an 2018. Cette méthode touche désormais plusieurs domaines tels que :

  • la technologie et la santé ;
  • le commerce et l’investissement immobilier ;
  • l’éducation, le patrimoine musical, etc.

Les avantages sont importants pour celui qui décide d’adopter cette méthode de financement pour ses projets.

2. Les différents types de crowdfunding

Il existe jusqu’à 4 déclinaisons de ce type de placement. Il est important de les connaître pour mieux effectuer son choix :

  • La donation : il s’agit des cadeaux financiers qu’un ensemble de personnes font pour la réalisation d’un projet d’investissement. Ceux-ci ne doivent rien attendre en retour.
  • La donation avec contrepartie : les investisseurs avancent un montant de l’investissement et attendent un revenu. C’est d’ailleurs ainsi que fonctionnent plus de 43% des plateformes dédiées dans ce secteur.
  • Des placements en capital : il s’agit d’un internaute qui agit en investisseur pour faire fructifier vos affaires. En contrepartie, il bénéficie des dividendes sur les revenus de votre projet d’investissement.
  • Le crédit : les financeurs peuvent récupérer le montant investi au début du projet. Celui qui en bénéficie doit alors rembourser avec ou sans intérêt.

Il revient à l’initiateur du projet de choisir le type de crowdfunding qu’il souhaite en fonction de son capital de départ et de ses besoins.

3. Le crowdfunding et l’immobilier : une bonne combinaison

L’un des domaines où le crowdfunding a le vent en poupe est l’immobilier. Investir dans ce patrimoine nécessite d’avoir un budget conséquent si vous souhaitez jouir d’avantages fiscaux importants. Si vous ne disposez pas du capital adéquat, vous avez toujours la possibilité de recourir au crédit immobilier ou au crowdfunding immobilier.  Parlez-en à vos proches, votre famille pour ensuite faire un placement financier dans les biens existants. Vous avez aussi la possibilité de faire un prêt à un promoteur pour la construction des immeubles, des appartements ou des maisons. Ce crédit sera étalé sur une période donnée et à la fin du délai, vous jouissez des intérêts non négligeables pour renflouer votre compte épargne.  Toujours dans l’intérêt du crowdfunding immobilier, vous pouvez vous associer à d’autres personnes pour acheter un bien immobilier. Bien évidemment, le montant total des loyers sera fractionné en fonction du nombre d’investisseurs et vous percevrez votre quota.

4. Crowdfunding : devenez un investisseur dans les entreprises

Crowdfunding : devenez un investisseur dans les entreprisesVous vous posez sûrement des questions sur comment faire un crowdfunding dans les PME-PMI. Il s’agit de prêter un montant donné à un auto-entrepreneur. Une fois que la structure a une stabilité financière et que les activités sont en marche, vous pouvez récupérer le montant avec des intérêts. Vous pouvez aussi faire de la souscription de titres. Ce sont des placements financiers qui vous permettent de devenir actionnaire dans une entreprise. Selon le pourcentage, vous pouvez participer aux prises de décision. Les startups se servent du crowdfunding pour gérer des dépenses non couvertes par les organismes financiers. Cependant, vous devez être à l’écoute de l’autorité des marchés financiers afin de limiter les risques de perte du capital. C’est une méthode qui vous permet d’investir dans une entreprise en bonne santé.  Les taux d’intérêts pour ce type d’investissement peuvent varier de 4 à 6% ou de 8 à 10% si le domaine choisi est porteur.

5. Le financement participatif : un mécanisme plutôt simple

Supposons que vous ayez un projet de création d’entreprise et que vous n’avez pas les fonds nécessaires pour le démarrage. Vous comparez et choisissez la meilleure plateforme de crowdfunding. Présentez entièrement votre idée tout en indiquant clairement le budget dont vous avez besoin. Renseignez aussi le deadline pour lever les fonds ainsi que les avantages que vous offrez aux investisseurs. Les internautes intéressés se chargeront de dédier un montant libre pour la réalisation de votre projet. Notez que tout le monde peut y participer.  Lorsque l’idée est concrétisée, les financeurs reçoivent les dividendes que vous avez initialement promis. Le site wrodsourcing.org affirme qu’il existe de par le monde plus de 452 plateformes pour effectuer ou bénéficier du financement participatif. Parmi le lot, vous pouvez retrouver Mimosa, La Ruche, Haricot, My New Startup et bien d’autres. Renseignez-vous et lisez les avis des utilisateurs pour prendre votre décision.

Investir dans le crowdfunding : comment ?

Investir dans le crowdfunding implique de financer des projets, des entreprises ou des causes par le biais de plateformes en ligne de financement participatif. Voici les étapes générales à suivre pour investir dans le crowdfunding :

  • Identifiez vos objectifs et votre tolérance au risque : Avant de commencer à investir, déterminez vos objectifs financiers, le montant que vous êtes prêt à investir et votre tolérance au risque. Chaque campagne de crowdfunding comporte des risques, il est donc important de comprendre vos propres limites.
  • Choisissez une plateforme de crowdfunding : Il existe de nombreuses plateformes de crowdfunding spécialisées dans différents types de projets, tels que Kickstarter, Indiegogo (pour les projets créatifs), SeedInvest, StartEngine (pour les investissements dans les startups), ou encore GoFundMe (pour les campagnes caritatives). Sélectionnez une plateforme qui correspond à votre domaine d’intérêt ou à votre objectif d’investissement.
  • Explorez les campagnes disponibles : Parcourez les campagnes disponibles sur la plateforme de crowdfunding. Vous trouverez des projets, des entreprises ou des causes qui cherchent à lever des fonds. Lisez attentivement les détails de chaque campagne, y compris les objectifs de financement, les avantages potentiels pour les investisseurs et les risques associés.
  • Faites vos recherches : Avant d’investir, effectuez des recherches approfondies sur la campagne qui vous intéresse. Examinez le plan d’affaires, les antécédents de l’entreprise ou du porteur de projet, les finances, et tout autre élément pertinent. Vous pouvez également vérifier les commentaires et les avis d’autres investisseurs potentiels.
  • Investissez : Une fois que vous êtes prêt à investir, suivez les instructions de la plateforme pour contribuer financièrement à la campagne. Vous devrez fournir vos coordonnées bancaires ou de paiement, ainsi que le montant que vous souhaitez investir.
  • Suivez votre investissement : Après avoir investi, suivez régulièrement l’évolution de la campagne. Certaines plateformes offrent des mises à jour de projet aux investisseurs. Restez informé des développements et des communications de l’entreprise ou du porteur de projet.Investir dans le crowdfunding : comment ?
  • Gérez votre portefeuille de crowdfunding : Si vous investissez dans plusieurs campagnes de crowdfunding, assurez-vous de gérer votre portefeuille en fonction de votre stratégie d’investissement. Cela peut inclure la diversification de vos investissements pour réduire le risque.
  • Préparez-vous aux résultats : Les résultats des investissements en crowdfunding peuvent varier. Certaines campagnes peuvent réussir et générer un bon rendement, tandis que d’autres peuvent échouer. Soyez prêt à accepter les résultats, qu’ils soient positifs ou négatifs.
  • Respectez les obligations fiscales : Gardez à l’esprit que les investissements en crowdfunding peuvent avoir des implications fiscales. Assurez-vous de comprendre les obligations fiscales liées à vos investissements et tenez-vous informé des lois fiscales en vigueur dans votre juridiction.

Il est essentiel de faire preuve de diligence raisonnable lors de l’investissement en crowdfunding et de comprendre les risques associés à chaque projet. Consultez également les conditions spécifiques de la plateforme de crowdfunding que vous utilisez, car elles peuvent varier d’une plateforme à l’autre. Si nécessaire, envisagez de consulter un conseiller financier ou un expert en investissement pour obtenir des conseils supplémentaires.

Investir dans le crowdfunding : sous quelles formes de financement ?

Dans le contexte du crowdfunding, vous pouvez investir sous différentes formes d’argent ou de financement, selon les modalités de la plateforme de crowdfunding et le type de campagne. Voici les formes courantes de financement que vous pouvez utiliser pour investir dans le crowdfunding :

  • Paiement par carte de crédit ou de débit : La plupart des plateformes de crowdfunding acceptent les paiements par carte de crédit ou de débit. Vous pouvez lier votre carte à votre compte sur la plateforme et effectuer des contributions à l’aide de votre carte.
  • Virement bancaire : Certaines plateformes permettent également les virements bancaires pour le financement des campagnes. Vous pouvez transférer des fonds depuis votre compte bancaire vers votre compte sur la plateforme.
  • Portefeuilles électroniques : Certains investisseurs utilisent des portefeuilles électroniques tels que PayPal, Stripe ou d’autres services similaires pour financer des campagnes de crowdfunding.
  • Chèques : Dans certains cas, il peut être possible d’envoyer des chèques physiques à l’organisateur de la campagne, bien que cela soit moins courant avec les plateformes de crowdfunding en ligne.
  • Cryptomonnaies : Certaines plateformes de crowdfunding acceptent également les paiements en cryptomonnaies telles que le Bitcoin ou l’Ethereum. Cependant, cela dépend de la plateforme et du projet.
  • Financement participatif de prêts : Dans le cas du crowdlending (prêt participatif), l’investisseur prête de l’argent au projet ou à l’emprunteur, généralement via la plateforme de crowdfunding, et le remboursement se fait en espèces.

La forme de financement acceptée dépendra de la plateforme de crowdfunding spécifique que vous choisissez et des options de paiement qu’elle propose. Il est important de vérifier les méthodes de paiement acceptées par la plateforme et de vous assurer que vous pouvez utiliser la méthode de financement qui vous convient le mieux. Assurez-vous également de respecter les politiques de sécurité de la plateforme et de fournir des informations de paiement exactes pour éviter tout problème lors de vos investissements en crowdfunding.

Crowdfunding : investir en cash est la pire des choses ?

Il est important de noter que l’investissement en espèces (cash) dans une campagne de crowdfunding présente des avantages et des inconvénients, et il n’est pas nécessairement la « pire des choses ». Chaque méthode d’investissement comporte des risques et des avantages qui dépendent du contexte de la campagne, de vos objectifs financiers et de votre tolérance au risque. Voici quelques éléments à prendre en considération :

Avantages de l’investissement en espèces dans une campagne de crowdfunding :

  • Simplicité : Investir en espèces est simple et direct. Vous n’avez pas besoin de gérer des investissements complexes ou des instruments financiers.
  • Liquidité : Votre argent reste liquide, ce qui signifie que vous pouvez le retirer ou l’utiliser facilement à tout moment.
  • Aucune exposition au risque du marché : Vous ne serez pas exposé aux fluctuations du marché boursier ou des investissements plus traditionnels.

Inconvénients de l’investissement en espèces dans une campagne de crowdfunding :

  • Rendements limités : L’investissement en espèces ne génère généralement pas de rendements significatifs. Vous risquez de manquer des opportunités de croissance.
  • Absence de diversification : En investissant uniquement en espèces, vous ne diversifiez pas votre portefeuille, ce qui peut augmenter votre risque financier.
  • Risques d’inflation : L’argent non investi en espèces est vulnérable à la perte de valeur due à l’inflation.
  • Opportunités manquées : Si une campagne de crowdfunding réussit et génère un bon rendement, vous pourriez regretter de ne pas avoir investi dans cette opportunité.

Il est important de diversifier votre portefeuille et de prendre des décisions d’investissement en fonction de vos objectifs financiers spécifiques. Si vous choisissez d’investir en espèces dans une campagne de crowdfunding, assurez-vous de comprendre les risques et les avantages de cette approche, et de vous assurer que cela correspond à votre stratégie globale d’investissement. Si vous recherchez un potentiel de rendement plus élevé, vous pourriez envisager d’autres formes d’investissement, telles que l’achat d’actions, de fonds communs de placement ou de biens immobiliers. Il est également recommandé de consulter un conseiller financier ou un expert en investissement pour obtenir des conseils personnalisés en fonction de votre situation financière.

Plan du site