Les capitaux propres négatifs quelles conséquences ?

Les capitaux propres

Les capitaux propres c’est la contribution sous forme d’argent ou de biens apportées par les associés ou actionnaires auxquels sont ajoutés à chaque fin d’exercice les bénéfices accumulés retranchés des dettes. Les capitaux propres positifs sont l’assurance d’une société prospère. Qu’arrivent-ils si la balance se penche du mauvais côté ?

Les capitaux propres ou CP

Ce sont les capitaux propres qui permettent à l’entreprise de financer les investissements qu’elle projette de faire (innovation, achat de terrains ou de bâtiments, etc.) et/ou d’annuler ses dettes.

Les capitaux propres peuvent être générés par l’entreprise elle-même et peuvent se voir augmentés si des actionnaires décident de s’investir dans les activités de l’entreprise.

Les CP s’obtiennent en faisant la différence entre tout ce qu’une entreprise possède d’elle-même (patrimoine net) et tout ce qu’elle doit à des tiers non y compris les actionnaires (dettes) : il peut en ressortir soit une valeur positive soit une négative.

Des capitaux propres négatifs, qu’est-ce que cela veut dire ?

Des capitaux propres élevés présentent plusieurs avantages pour l’entreprise dont le plus important est la confiance des créanciers de l’entreprise qui vont alors lui venir en aide. L’entreprise peut alors emprunter ce qui lui permettra d’effacer les dettes, d’obtenir un délai de règlement profitable, mais le plus important de rassurer les partenaires qui sont les fournisseurs, les salariés et les clients. On peut déjà imaginer ce qui se passe si les capitaux propres sont négatifs.

CP négatifs signifie que les dettes dépassent la valeur totale du patrimoine net de l’entreprise. Valeur nulle voire négative de l’entreprise, partenaires hésitants, taux d’emprunt plus élevés du fait du risque élevé de faillite (car les créanciers craignent de perdre leurs actions avec l’endettement de la société et de ne plus être remboursés), voilà des exemples de conséquences de CP négatifs. Existe-t-il des solutions pour y remédier ?

Comment le reconstituer ?

Il n’y a que deux issues possibles lorsque l’entreprise se trouve face à une situation de CP négatifs : soit voter la dissolution soit poursuivre les activités avec un délai de deux ans pour reconstituer le capital. Cette décision doit être publiée dans un journal d’annonces.

Pour reconstituer les CP, il existe trois solutions :

– trouver d’autres actionnaires pour apporter de l’argent ce qui augmentera le capital,

– réduire le capital en incorporant les pertes,

– réaliser des bénéfices et les laisser dans l’entreprise ce qui rehaussera le montant des CP.