Love money, crowdfunding, capital risque : quelle solution choisir ?

Le Love money

De nombreuses personnes veulent créer leurs propres entreprises mais ne savent pas où commencer. Pour débuter son entreprise, il faudra premièrement par trouver le capital. De nos jours, il existe de nombreuses solutions pour trouver son fond de démarrage, il faudra juste bien choisir ce qui est le plus adapté.

Le Love money

Le love money est un terme américain qui signifie argent d’amour. Plus précisément des fonds récoltés sur la base d’amour et de la confiance. Le love money permet à un entrepreneur de convaincre ces proches de lui faire un prêt pour la réalisation de son projet. 3 catégories de personnes peuvent être les financeurs : la famille, les amis ou les personnes passionnées.

Pour ce genre de financement, la grande difficulté sera de convaincre ses proches de la faisabilité du projet. Lorsqu’il est question d’argent, souvent cela entraine des conflits et des tensions familiales. Le remboursement, les litiges devront être très claires et surtout devront être enregistré par écrit. Les financeurs doivent être conscient qu’ils peuvent soit y gagner soit tout perdre. Pour mieux les convaincre l’entrepreneur pourra user des articles 29 et 30 qui prévoient une réduction d’impôt et une déduction accordées aux personnes qui investissent dans le capital des PME.

Le love money est idéal pour financer des projets de petites envergures, à la fois source d’argent rapide et preuve de crédibilités pour les futurs investisseurs. Le montant récolté dépendra de vos proches.

Le crowdfunding

Autrement appelé financement participatif, elle fait intervenir des plateformes sur internet pour relier investisseurs et créateurs d’entreprise. Les investisseurs sont les personnes convaincues par votre projet, les personnes qui croient en la réalisation de ce dernier et ils sont prêts à investir une petite somme.

Il existe des plateformes de don sans contreparties, de dons avec contreparties sous formes d’intérêt, ou des contreparties physiques, ou sous formes actionnariales.

Vous pourrez récolter des sommes importantes et connaître l’intérêt que les personnes portent à votre projet. Vous n’êtes pas obligé d’offrir les contreparties que si le projet est abouti.

Le capital risque

C’est l’investissement de somme très importante pouvant atteindre les millions d’euros par des investisseurs pour jeune entreprise avec un avenir prometteur.

Le capital-risque offre l’avantage d’apporter du capital et en plus du capital, de l’expérience et les réseaux des investisseurs. Les investisseurs deviennent actionnaires minoritaire de l’entreprise. En cas d’échec l’entrepreneur n’aura pas besoins de rembourser l’argent initiale des investisseurs.