10 bons conseils pour bien investir dans l’immobilier locatif

Investissement immobilier

Publié le : 05 août 20227 mins de lecture

L’investissement immobilier reste sans aucun doute le placement le plus intéressant à effectuer pour ceux qui veulent augmenter leur patrimoine. Il jouit en effet d’une stabilité en temps de crise et offre toujours diverses opportunités, dont la location. En louant un logement immobilier, vous pouvez générer un revenu supplémentaire tout en faisant fructifier votre patrimoine. Malgré tout, un investissement locatif nécessite de la stratégie et une bonne connaissance du marché. Dans cette optique, voici 10 conseils pour réussir votre projet.

Définissez vos objectifs et fixez-vous des limites

Avant de vous lancer dans la recherche d’un logement à mettre en location, commencez par définir vos objectifs. Ceux-ci peuvent aller au-delà du secteur de l’immobilier en incluant par exemple un projet à plus long terme. L’investissement locatif constitue en effet un excellent moyen de constituer un capital pour agrandir votre patrimoine ou miser sur d’autres placements. Comme l’expliquent les agents immobiliers du site ca-immobilier.fr, il vous permet également de protéger vos proches contre les aléas de la vie. Investir dans la location vous offre aussi l’opportunité d’assurer votre retraite.

Attention, vos objectifs doivent être clairs, réalistes et chiffrés pour mettre toutes les chances de votre côté. Pour cela, inutile de miser sur une rentabilité excessive. En moyenne, si vous parvenez à la stabiliser à 3 ou 4 %, cela sera suffisant pour pérenniser votre placement. Vous devez également garder en tête qu’un investissement locatif dans l’immobilier nécessite du temps pour être rentable. Si vous avez une vision à court terme, vous risquez d’être rapidement déçu par vos résultats. Votre horizon d’investissement doit aller au-delà des 4 ans pour espérer un retour satisfaisant. Notez d’ailleurs que les dispositifs mis à votre disposition par l’État vous poussent également dans ce sens.

À explorer aussi : Économiser de l'argent en louant

Trouvez le secteur et le type de logement adéquats

Dès qu’il est question d’investissement immobilier, il est impossible de passer à côté de la question de l’emplacement. C’est en effet l’élément le plus important de tout projet d’achat et de mise en location. Il va influencer votre budget, votre rentabilité et surtout vos perspectives. Pour trouver le secteur idéal, commencez par vous intéresser à son éligibilité aux dispositifs de défiscalisation prévus par l’État, notamment celui de la loi Pinel. Concentrez-vous ensuite sur les atouts pratiques comme la proximité avec les commerces, le niveau de sécurité et la qualité des infrastructures de transport. Notez que ces éléments vont influencer le type de locataire que vous allez pouvoir cibler avec votre projet locatif.

Une fois que vous avez trouvé la ville parfaite et le quartier idéal pour votre investissement, pensez au type de logement que vous allez acheter et mettre en location. Les studios sont particulièrement populaires chez les étudiants et profitent d’une rentabilité intéressante. Les appartements de 2 à 3 pièces quant à eux séduisent plutôt les jeunes actifs. De leur côté, les maisons sont d’excellents placements pour viser une clientèle plus aisée avec des revenus confortables. Attention, le type de logement doit être en accord avec la tendance locale en termes de demande. Si vous achetez une maison de prestige dans un quartier majoritairement orienté vers les étudiants, vous risquez d’avoir du mal à trouver des locataires.

Pour plus d'informations : 10 bons conseils pour se mettre à investir dans l'immobilier

Financez votre achat avec un crédit et trouvez le bon type de location

Pour financer un projet immobilier, la meilleure solution consiste à souscrire à un crédit auprès de la banque. Cela vous permet avant tout de garder votre épargne pour d’autres placements, mais vous offre surtout l’opportunité de profiter de son effet de levier. En souscrivant à un crédit, vous pouvez en effet utiliser à la fois votre épargne et votre placement immobilier pour faire fructifier votre patrimoine et générer des revenus. Notez d’ailleurs que ceux-ci peuvent financer à 100 % les mensualités tout en vous offrant des opportunités de défiscalisation grâce entre autres à la loi Pinel. Faites toutefois attention à choisir la formule la plus intéressante pour votre profil (taux, durée, apport ou non).

Après avoir trouvé votre financement, prenez le temps de choisir le type de location le plus pertinent par rapport à vos objectifs. L’investissement locatif classique reste la formule la plus basique. Vous avez le choix entre la location nue et la location meublée. Il vous garantit une meilleure capacité d’emprunt à la banque, mais vous oblige à assurer l’entretien du logement et vous expose à divers risques comme les impayés ou la dégradation du bien. L’investissement pierre-papier, de son côté, comprend moins de contraintes, mais offre également des avantages moins conséquents. Vous pouvez par exemple investir dans le locatif résidentiel via la SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier. Cette formule vous assure un rendement optimal pour un investissement mineur. De plus, vous gardez la possibilité de favoriser votre défiscalisation.

Faites attention à l’état du logement et misez sur le long terme

Pour un investissement immobilier, vous avez le choix entre l’ancien et le neuf. Le premier vous permet de profiter de prix plus attractifs ce qui est intéressant si vous avez un faible budget. Le second quant à lui offre plus de perspectives et de polyvalence. Un logement neuf est en effet plus facile à mettre en location puisqu’il est aux normes. Cela signifie qu’il profite d’une isolation optimale, d’une accessibilité satisfaisante et d’une bonne longévité. Le neuf se présente comme le meilleur choix pour un investissement locatif. De plus, il vous met à l’abri de futures réparations qui peuvent se révéler couteuses. La législation va en effet dans le sens d’une approche plus écologique pour la construction en interdisant certains matériaux ou techniques. Si vous investissez dans l’ancien, vous risquez de devoir procéder à des rénovations pour être en règle.

Souscrivez une garantie et engagez un promoteur

Dans l’immobilier, il existe une multitude de risques auxquels doivent faire face les propriétaires. Heureusement, pour vous protéger contre ceux-ci, vous avez divers outils. La Garantie Locative figure parmi les plus intéressants, surtout si vous choisissez la location classique. Il s’agit d’une assurance qui vous garantit le versement des loyers en cas d’imprévus. Vous avez le choix entre deux formules pour chacun de vos logements. La première correspond à l’assurance loyers impayés. Simple et efficace, elle vous protège des mauvais payeurs. La seconde est la garantie universelle des risques locatifs. Plus complète, elle peut couvrir les créances jusqu’à 70 000 euros et les détériorations. Enfin, l’ultime conseil pour réussir votre investissement locatif, c’est d’engager un promoteur ou une agence immobilière.


Plan du site